works

the young

 



  • 2015-0903-162950.jpg
  • 2015-0903-163551.jpg
  • 2015-0909-085212.jpg
  • 2015-1207-155538.jpg
  • 2015-0903-163454.jpg
  • 2015-1207-155019.jpg
  • 2015-0903-163710.jpg
  • 2015-0909-085141.jpg
AVANT
All we need is F*** Love
2015
fusain, cendres et craie
55X67 cm unité

https://vimeo.com/138298399

 

 

Un grand mur d’une centaine  de  portraits d’enfants au fusain. Autour de chacun d’eux, glissent et coulent, de roses formes molles, métaphores de vie, force, créative virus, qui donnent un aspect burlesque. Qui sont ces gamins? Quels sont ces liens qui les unissent? L’enfance de l’art! Peux t-on en regardant des visages poupins imaginer leur destinée? A quoi peut-on déceler leur vocation artistique, ce qui germe dans l’enfance et se révèle dans la maturité comme une voie unique ? Est-ce déjà présent dans ces regards neufs portés sur le monde? Peut-on lire sur ces traits qu’ils ont été prédestinés à un rôle déterminé? Qu’en est-il de la vocation de l’artiste? En quoi fait-elle la différence, l’unicité de chaque futur créateur? Ces images nous questionnent sur la grande famille de l’art. A côté, contre le mur, sur un écran vidéo déroule en continu une litanie de noms d’artistes vivants ou morts, célèbres ou non, des quatre coins du monde. Liste de patronymes égaux comme sur un cénotaphe. Et l’ego de l’artiste dans tout cela ? Liste, comme une épitaphe qui bouscule les rangs et ramène tout sur le même plan…

 

Isabelle de Maison Rouge